Le premier bain de mer*

Le premier bain de mer de l’année, vous en rêvez depuis janvier, mais une fois devant, vous vous demandez s’il ne peut pas attendre juin (ou aout).

Le premier bain de mer vous glace le sang mais vous réchauffe le coeur, comme le premier coup de soleil du printemps qui vient vous brûler la peau pour vous rappeler que ça y est l’hiver est fini.

Le premier bain de mer, c’est votre mental qui vous y pousse, vous ne sentez plus vos pieds, la peau vous piquotte, vos mollets de poulet tout blanc, fraichement sortis de longs mois sous le jean ont la chair de poule, mais vous vous dîtes : je l’aurais fait !

Le premier bain de mer, c’est difficile d’y rentrer, très difficile, et vous mettez deux heures à avancer de milimètre en milimètre vers le grand large. Mais ce n’est pas grave, on est en weekend à la plage, détendu et non stressé derrière son ordinateur : on a le temps.

Le premier bain de mer, une fois qu’on y est, on y reste un peu, on nage dans l’eau verte qu’on a quittée en septembre dernier, en pensant plus à tous ces mois d’été qui arrivent qu’aux si longs mois d’hiver qui viennent de s’écouler. On est seul ou presque dans l’immensité de l’océan, et on ne voit que la mer et le ciel à perte de vue. On met même la tête sous l’eau pour être tout entier imprégné par ce petit bonheur. Et comme ça, quand on passe la langue sur ses lèvres ensuite, c’est salé, ça a un gout d’été.

Le premier bain de mer, quand on en sort, on dit la traditionnelle phrase de sortie de bain : “quand on y est, elle est trop bonne !”. Alors, seulement, on est prêt pour des centaines d’autres bains de mer par canicule, par temps frais, sous la pluie, avec plein de vent et plein de vagues. On peut donc s’enrouler dans une grande serviette pas encore salée, s’assoir sur la plage face à la mer.

*Je parle bien évidemment d’un océan français, si possible breton. Les tropiques, dans ce cas là, ça ne compte pas. C’est trop facile.

13 thoughts on “Le premier bain de mer*

  • 27/04/2011 at 9 h 51 min
    Permalink

    Hihi, dans le Cotentin l’eau piquotte même en Août :D
    En avril j’aurais jamais osé, t’es une championne !

    Reply
  • 27/04/2011 at 10 h 22 min
    Permalink

    Mais si, elle est bonne, vient, je te jure, une fois qu’on est dedans, c’est top. J’adore cette phrase!

    Reply
  • 27/04/2011 at 13 h 57 min
    Permalink

    voilà qui me donne drolement hate de plonger (oui euh enfin, plonger… c’est une image…)

    Reply
  • 27/04/2011 at 17 h 14 min
    Permalink

    je confirme : elle était bonne…une fois qu’on est dedans !! mais quelle souffrance pour y entrer!

    Reply
  • 27/04/2011 at 19 h 10 min
    Permalink

    Haha, j’ai juste testé le trempage de pieds le week-end dernier : on verra plus tard pour le reste du corps !

    Reply
  • 27/04/2011 at 23 h 36 min
    Permalink

    Bien dit ! tellement bien dit que ça donne envie ;)

    Reply
  • 28/04/2011 at 19 h 17 min
    Permalink

    oh oui j’adore!! je regrette de ne pas y avoir eu droit la semaine dernière… la faute aux grandes marées basses…

    Reply
  • 28/04/2011 at 19 h 18 min
    Permalink

    mais d’ailleurs je compte bien repousser ça à juin ;)

    Reply
  • Pingback: Vue sur la plage (mais au bureau) | Graine de Sportive

  • 02/11/2011 at 20 h 18 min
    Permalink

    je confirme : une fois dedans elle est bonne .j’ai commencé le 20 avril cette année et j’y vais demain encore
    hier elle était à 16° ( en août 17°) sur la cote normande
    donc un vrai plaisir
    je reste environ 7 -10 mm et après on se sent bien .
    mais aller voir la mer tous les jours c’est deja bien

    Reply
  • Pingback: Les premiers flocons de neige | Graine de Sportive

  • Pingback: Monte-Carlo Rolex Masters sur terre battue | Graine de Sportive

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>