La France qui se lève tôt et le rugby

2 October 2011 écrit par

Toute la sainte semaine, du lundi au vendredi, on connait la traditionnelle “france qui se lève tôt” pour aller travailler. “travailler plus pour gagner plus”ou pas, on ne sait plus trop, mais snooze ou pas snooze, le fait est qu’il faut bien se lever.

Du lundi au vendredi, on ronchonne, on boude le réveil, on finit par s’extraire difficilement de la couette pour aller se faire un café en traînant des pieds. Je ne suis pas trop du matin quand il s’agit d’aller travailler, je ne peux donc que mieux témoigner.

Mais depuis début septembre, alors que la rentrée nous impose de rentrer dans le rythme et dans le moule de la parfaite working-girl, est apparue une nouvelle “France qui se lève tôt” : la France qui regarde le rugby. Tous les matins, du lundi au vendredi, cette France qui se lève tôt pour regarder le rugby, se lève plus tôt que moi pour aller travailler, et égaie ma timeline toute la matinée. Tous les matins, le rugby envahit nos vies, et ça nous donnerait presque du coeur à l’ouvrage.

Mais il y a mieux (ou pire, selon le point de vue), il y a la France qui se lève tôt, pour regarder le rugby, même le weekend et surtout le weekend. Comme fait exprès (en fait je crois que c’est justement fait exprès pour préserver capital financier, publicitaire, et audiences télévisuelles, mais j’y vois surtout un complot patronal), les dites “grandes équipes de rugby” jouent le weekend. France incluse évidemment. (encore faudrait-il que le XV de France se comporte réellement comme une “grande équipe”, mais là n’est pas la question.

Depuis début septembre, tous les weekends, la France se lève tôt, avec enthousiasme, bonne humeur, motivation et entrain, pour regarder le rugby et soutenir son XV de France, du fond de son lit pour certains, du canapé pour d’autres, avec brunch et copains pour les plus organisés.

7h, 9h, 10H30, à toute heure du jour ou de la nuit, la France se lève tôt pour regarder son équipe. Et elle le fait bien.

La grasse matinée du weekend est pourtant un acquis dont il serait très malvenu de nous priver. Et pourtant, la France qui se lève tôt pour regarder le rugby sacrifie volontiers une grasse matinée par weekend, et ce, depuis près d’un mois. Et ça c’est vraiment énorme, voyez-vous ?

Alors, Petit XV de France, écoute bien cette morale : Il serait tout à fait bienvenu, pour remercier cet élan aussi national que matinal, de ne pas décevoir tes supporters de la 1ère heure. Il serait tout à fait bienvenu de donner le meilleur de toi-même pour la victoire, pour nous récompenser de tout ce qu’on fait pour toi. Des matchs comme celui contre le Tonga, on aimerait aussi bien se réveiller et se rendre compte qu’il ne s’agissait que d’un mauvais rêve. Nous la victoire, on y croit, on l’attend, on l’espère, on en rêve, alors ce serait bien que quand la sonnerie du réveil nous tire de notre sommeil profond un samedi ou dimanche matin, on ne soit pas déçus. Ce rêve bleu, comme disait Aladin. A toi de jouer petit XV de France.

(images weheartit)

About the author

View all articles by Marie

1 Comments on “La France qui se lève tôt et le rugby

  • Ouais, steuplé, parce que, hein, je me suis levée à 6h45 samedi, alors que je m’étais couchée à 4h, tout ça pour quoi? Pour un match bouhhh caca boudin.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>